Feeds:
Posts
Comments

Archive for April, 2010

Youkali

Es verdad que todos los humanos soñamos con nuestra bella isla de Youkali, que nos refugiamos en ella para huir de la dureza de la vida, para conservar la esperanza y la ilusión, aunque en el fondo sabemos que no existe ninguna Youkali. Sin embargo, cuando escuchamos esta hermosa canción, melodía de Kurt Weil al texto de Roger Fernay,  ocurre algo curioso: sabemos que no existe ninguna Youkali, que es un sueño, una locura, pero nos sentimos en verdad en la tierra de Youkali, porque la canción misma nos protege, nos vacía de inquietudes, nos devuelve esa esperanza y esa ilusión tantas veces perdidas, porque Youkali música y palabras no es ningún sueño, ni ninguna locura, sino el producto maravilloso de la creación humana. Alors, on se dit: il y a peut-être une Youkali!

Youkali. Français

Il est vrai que nous autres êtres humains rêvons de la belle île de Youkali, que nous nous y réfugions pour fuir la dure réalité de la vie, pour conserver l’espoir et l’illusion, même si nous savons au fond de nous que Youkali n’existe pas. Cependant quand nous écoutons cette belle chanson, la musique de Kurt Weil et les paroles de Roger Fernary, il se produit quelque chose d’étrange : nous savons que Youkali n’existe pas, qu’il s’agit d’un rêve, d’une folie mais nous nous sentons réellement sur cette terre de Youkali parce que c’est la chanson elle-même qui nous protège, nous vide de nos inquiétudes et nous rend cet espoir et cette illusion tant de fois perdue, car les paroles et la musique de Youkali ne sont en aucune façon un rêve ou une folie mais un merveilleux produit de la création humaine. Alors on se dit : il y a peut être une Youkali ! 

Youkali

Malena Ernman, mezzo y Bengt-Åke Lundin, piano:

http://www.youtube.com/watch?v=uVq0kGGWpLo

Youkali: Tango Habanera (1935?): musique: Kurt Weil; paroles: Roger Fernay 

C’est presque au bout du monde,
Ma barque vagabonde,
Errant au gré de l’onde,
M’y conduisit un jour.
L’île est toute petite,
Mais la fée qui l’habite
Gentiment nous invite
À en faire le tour.

Youkali, c’est le pays de nos désirs,
Youkali, c’est le bonheur, c’est le plaisir,
Youkali, c’est la terre où l’on quitte tous les soucis,
C’est dans notre nuit,
Comme une éclaircie,
L’étoile qu’on suit,
C’est Youkali!

Youkali, c’est le respect de tous les voeux échangés,
Youkali, c’est le pays des beaux amours partagés,
C’est l’espérance
Qui est au coeur de tous les humains,
La délivrance
Que nous attendons tous pour demain,

Youkali, c’est le pays de nos désirs,
Youkali, c’est le bonheur, c’est le plaisir,
Mais c’est un rêve, une folie,
Il n’y a pas de Youkali!

Et la vie nous entraîne,
La sente quotidienne,
Mais la pauvre âme humaine,
Cherchant partout l’oubli,
A pour quitter la terre,
Su trouver le mystère
Où nos rêves se terrent
En quelque Youkali…

Youkali, c’est le pays de nos désirs,
Youkali, c’est le bonheur, c’est le plaisir,
Youkali, c’est la terre où l’on quitte tous les soucis,
C’est dans notre nuit,
Comme une éclaircie,
L’étoile qu’on suit,
C’est Youkali!

Youkali, c’est le respect de tous les voeux échangés,
Youkali, c’est le pays des beaux amours partagés,
C’est l’espérance
Qui est au coeur de tous les humains,
La délivrance
Que nous attendons tous pour demain,

Youkali, c’est le pays de nos désirs,
Youkali, c’est le bonheur, c’est le plaisir,
Mais c’est un rêve, une folie,
Il n’y a pas de Youkali!

Advertisements

Read Full Post »